Une démarche écologique

Magazine Environnement
14 février 2017

Ami Bois construit la maison de demain : le choix du confort et de l’authenticité dans une démarche écologique.

Conformes à la norme RT 2012, nos maisons économes permettent tout au long de l’année de bénéficier d’un confort thermique.

Dans l’optique de lutte contre les déperditions d’énergies, Ami Bois se projette dès aujourd’hui dans la réglementation de demain. En privilégiant un matériau noble et naturel tel que le bois, nos constructions s’inscrivent dans une perspective de consommation raisonnée en contribuant activement à la diminution de l’empreinte carbone des bâtiments envisagée par la RE 2018.

 

Une règlementation marquée par plusieurs mesures parmi lesquelles devraient figurer la création d’un nouveau label énergie-carbone attribué aux bâtiments à énergie positive et aux bâtiments bas carbone. Sa vocation : l’incitation à la construction de bâtiments écologiques.

Le futur décret prévoit également la modification de la définition des Bâtiments à énergie positive. Les constructions considérées comme des Bepos visent toujours « à atteindre l’équilibre entre la consommation d’énergie non renouvelable et la production d’énergie renouvelable injectée dans le réseau ». Alors que la RT 2012 prenait en compte uniquement cinq usages (chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires), la RE 2018 devrait y inclure l’ensemble des usages du bâtiment, y compris les appareils électroniques et l’électroménager.

Autre objectif : la diminution de l’empreinte carbone des bâtiments. Désormais mesurée tout au long du cycle de vie du lieu, elle devrait prendre également en compte sa démolition et le recyclage de ses matériaux. À l’horizon 2050, l’ambition serait de réduire les émissions de carbone d’au moins 87% grâce aux bâtiments bas carbone. Une attention particulière serait donc apportée à la consommation d’énergie, mais aussi au choix des matériaux de préférence bio-sourcés ou recyclés.

Articles

Newsletter