VIVRE le Sud Ouest

Sud ouest Environnement Déco / art de vivre Vivre
16 août 2016

Bien-être dans la pinède

« Pour s’intégrer et respecter l’ensemble de l’environnement, nous pensions que le bois représentait la meilleure harmonie possible », raconte Daniel.

Quand il a choisi avec sa famille de faire construire sa maison au milieu de cette forêt de pins, le bois est donc apparu comme une évidence pour vivre en harmonie avec cette nature, à quelques encablures de l’océan. C’était aussi le résultat de nombreux voyages : « tant de pays utilisent le bois comme matériau premier de leurs habitations. Nous pourrions citer les Etats Unis, le Canada, les pays nordiques, bien des pays de l’Asie du Sud Est » énumère-t-il. « Preuve de la qualité de l’habitation bois aux différentes conditions climatiques et aux diverses cultures ».

Les qualités techniques du bois ont aussi pesé dans la balance : « la flexibilité de l’architecture et la rapidité de la construction bois. Cela nous a permis de nous adapter au terrain, et non l’inverse ». Sans oublier « le confort thermique, mais aussi acoustique ». Et le résultat est bien là. La maison épouse harmonieusement la dune sur laquelle elle est posée et le choix du pin est un nouveau rappel du paysage environnant.

Le chantier n’a toutefois pas été de tout repos : « Notre terrain est une dune de sable éolien avec une forte déclivité, particulièrement meuble », explique Daniel. Cependant, hors de question de modifier l’environnement : « nous ne voulions absolument pas toucher à la parcelle, nous désirions nous intégrer le plus simplement à l’environnement, pas d’infrastructure béton, pas de décaissement, rien ». Elle est donc montée sur pilotis.

A l’intérieur c’est le confort qui règne, au même titre que la lumière du soleil et sans oublier le bois. « La philosophie est l’intégration à l’environnement ; grande luminosité naturelle, vue sur les pinèdes, lever et coucher du soleil, volume, espace, tels furent les prérequis ». Ici, on profite donc aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, car « nous avons voulu cette maison très ouverte, entourée de balcons et de terrasses. Toutes les pièces communiquent par l’intérieur, mais aussi par l’extérieur ».

Finalement cette maison correspond aux attentes des habitants : « C’est le sentiment de bien-être qui prédomine, grâce au bois bien sûr, mais surtout à l’environnement ». Ah pinède quand tu nous tiens !

Diaporama

Articles

Newsletter